Les Rayonnantes

Les photos sont ici!

Nouvelles du montage du camp (10 au 16 août 2021)

Depuis lundi 9 août le montage du camp est lancé sur le site de l’ancienne gare de Luméville en Ornois. Nous construisons de nombreuses structures en bois : des toilettes sèches, des douches, des bars, des bancs, des tables, des étagères en pagaille … et même une rocking-chair ! En fin de semaine un concours des plus belles constructions en palette sera organisé hehe! Les barnums, tentes et même des panneaux solaires poussent comme des champignons.

Nos journées sont bien rodées. A 9h c’est le point chantier où l’on se partage les choses à faire. A 12h30 le repas du midi succulents et 14h le point d’accueil des nouveaux-elles. Et puis à 18h30 il y a la criée : l’occasion de lire les messages déposés durant la journée dans la boite à criée. On clôture la journée par le temps des rochers, un espace en petit groupe où l’on peut partager nos vécus du jour, nos célébrations et frustrations.

Pleins de choses très chouettes se créent chaque jour, par exemple un espace enfant multicolore, des coins bars décorés de milles lumières, des pancakes vegan avec sauce speculoos (oui oui oui), des arrivées de plusieurs kilos de betteraves et mirabelles, des panneaux de signalétique pailletés, des « poules-renard-vipères » géants, un free-shop digne d’une friperie marseillaise, un bal folk sous le ciel étoilé, les tonnes à eau qui se remplissent (pas par magie), quelques lectures du tarot à la bougie, du matériel artivisme pour exprimer notre créativité, l’infokiosque et la bibliothèque qui grandissent… Il y a aussi toutes les réunions des groupes d’autogestion, du groupe écoute et du groupe gestion des agressions, le programme de jour et de nuit qui change tous les jours…

Et puis il y a encore toutes les suites du travail des cocons concernant les luttes systémiques et leur intersectionnalité, notamment des chantiers en mixité choisie, de nouveaux ateliers et discussion, une caravane décoloniale, l’espace queer qui se prépare…

Tout se met progressivement en place pour le lancement du camp lundi ! On a hâte de participer aux ateliers avec vous, et en plus ce sera sous le soleil ! :)

Nouvelles des premiers jours (16-20 août 2021)

On est déjà jeudi 19 août !!! Le camp a commencé il y a 4 jours et le temps file à grande vitesse.

Nous étions plus de 400 par jours, et ça continue de monter ! 120 kg de pain par jour, merci à la boulangerie mobile ;)

Tout ce monde, ça demande beaucoup d’autogestion, heureusement qu’on a une grande collection de panneaux sur lesquels on peut s’inscrire aux multiples créneaux. Et un grand merci à toutes les personnes qui s’inscrivent aux créneaux de la tente accueil, d’aide à la cuisine, à la confection du pain, à la prise en charge de la vaisselle, à la mise en place du petit dej, au rangement des repas, des créneaux pour être dans l’espace enfant.es mais aussi pour les rondes de surveillance, pour les ronde de médic, pour l’écoute, pour gérer les toilettes, pour s’assurer qu’il y a des stocks de papiers, de gel, etc … Il y a aussi les personnes qui donnent l’heure (car tout le monde n’a pas de montre ou de téléphones), les personnes qui rappellent l’importance de remplir ce tableau : quand l’autogestion devient la méta autogestion, c’est pas rien. Le groupe (r)évolutionnaire propose aussi des processus de facilitation et d’organisation pour les personnes qui veulent porter des problématique/propositions au niveau de l’ensemble du camp (par exemple, concernant le compagnonage avec les non-humains, concernant le rapport à la demie nudité etc).

L’équipe de traduction avec tout leur matos permet aux non francophones de participer au maximum au camp. Faut dire qu’on traduit en anglais, allemand, italien et espagnol !

Le rassemblement festif et déterminé arrive à grand pas, et les Rayonnantes mettent leur pierre à l’édifice. Tous les jours, des ateliers de formation de groupes d’action sont organisés par exemple. Un tel groupe, ça sert à se préparer collectivement à l’action, prendre des décisions et se soutenir en actions. Il y a des temps pour créer ces groupes, mais aussi pour s’entrainer à faire face aux pressions physiques et psychologiques… Les ateliers de déplacement collectifs permettent de rire un grand coup et de crier plein de slogans en avançant de manière agile et déterminée, face à keufs armés de frites de piscines. Tous les jours, on peut aussi aller voir le spectacle de marionnettes présentant le rassemblement et on peut aller poser plein de questions au café légal. Et puis la tente artivisme est dispo pour donner libre court à la créativité. Et le bar atmosphère plage aussi

(blague à part, l’hélico continue à faire ses sympathiques visites et l’infotrafflics continuent de se remplir..)

Les ateliers se multiplient, dur de choisir parmi tous les choix. On peut en apprendre plus sur les luttes anti nucléaire et notamment sur les enjeux locaux, ou encore participer à des discussion sur le système énergétique, sur l’accaparement des terre, sur les enjeux de cybersécurité, sur le colonialisme énergétique, sur le rapport aux médias… Il y a pleins d’ateliers en mixité choisie MINT, ou encore queer, ou encore en mixité choisie entre personnes racisées pour échanger sur des thématiques précises ou simplement pour se soutenir et partager ses émotions.

En plus de ça, il y a plusieurs espaces en mixité choisie, en plus des camping : espaces sans personnes blanches, des espaces MINT (Meufs, Intersexes, Non-binaires, Trans), des espaces QUEER et des espaces pour personnes neurodivergentes… Il y a aussi une caravane rage, l’espace sans interaction, l’espace chill, l’espace enfant-es … Bref, pour tous les besoins. Une caravane d’information sur les enjeux décoloniaux est aussi installée, avec des livres, brochures et des boissons chaudes pour échanger autour de ces questions.

Jeudi, c’est journée chantier avec le collectif de maraichaires les Semeuse. Ce fut un départ en fanfarre accompagné de musique et de percussion roses et argentés !

Les soirées, on peut choisir entre dormir tôt, assister aux projections ou aux spectacles de théâtres, aller chiller au coin du feu qui se transforme en chorale improvisée ou encore aller à l’espace fête pour un live set ou alors une jam session ! On peut aussi en profiter pour faire des cookis ou des gateaux au yaourt à l’espace dessert. Mercredi soir, l’espace fête était sans personnes cis-hétéo et jeudi soir, c’est soirée MINT et catch !

Il y a encore une quantité de choses qu’on pourrait raconter… On laisse la place à l’automédia du camp, qui bosse sur un fanzine. Et puis aussi des enregistrements sonores. Et des micro trottoirs. Et des fresques murales. Affaire à suivre!

Rassemblements festifs du samedi 21 août 2021

Samedi 21 août, des centaines de personnes ont participé aux rassemblements festifs et déterminés qui avaient lieu en marge des Rayonnantes. (Note: ces mobilisations ne se sont pas tenues sur initiative du camp des Rayonnantes, mais à la suite d’un appel à mobilisations paru sur divers médias militants.) L’action a pris la forme de plusieurs cortèges différents, chaque cortège ayant une thématiques et un mode d’action différents. En attendant plus d’infos, voici quelques photos !

 

 

Invitation

Invitation
/!\ Avant de venir, prends le temps de lire les informations pratiques (camp) et les informations sur l’anti-répression (Anti-répression). Tu y retrouveras notamment des conseils juridiques mais aussi l’infotraflics qui détaille jour par jour les contrôles de police . A tout bientôt sur le camp!

Du 16 au 26 août sur le site de l’ancienne gare de Luméville (6 km de Bure),

Retrouvons-nous contre le nucléaire mortifère et son monde de dominations.

Là où ils veulent tout enfouir, faisons pousser nos luttes contre Cigéo !

Le projet Cigéo mené par l’Andra en Meuse (55), c’est la promesse d’enfouir 85 000m³ de déchets radioactifs dans 270 km de galeries pour des milliers d’années. Au mépris de l’environnement et de la population locale. Mauvaise prise en compte des enjeux environnementaux, minimisations des impacts sur le plan sanitaire ou encore manque d’analyse des risques accidentels… c’est en ces termes que l’Autorité Environnementale a très récemment jugé le projet. Au point de conseiller de limiter le développement des populations aux alentours! Populations qui manifestent leurs oppositions depuis 27 ans.

Les mois à venir sont décisifs.

L’année dernière une demande de déclaration d’utilité publique (DUP) a été déposée pour Cigéo, si elle est acceptée par le gouvernement, les chances de stopper le projet s’amenuiseront. La déclaration d’utilité publique est une étape clé pour les promoteurs du projet : elle ouvrira la porte à l’expropriation des terres que l’Andra n’a pu acheter et au défrichage du Bois Lejuc, plusieurs fois occupé ; elle autorisera la rénovation et la construction de dizaines de kilomètres de voies ferrées. Rendant ainsi le territoire Cigéo-compatible pour une éternité.

Il est encore temps d’empêcher ce projet !

Dans la lignée d’événements antinucléaires que nous trouvons inspirants (camp VMC, la Chute du mur, la farandoles des Bombes Atomiques, Décamp’finement au Bugey…), cet été nous donnons rendez-vous aux ami.x.e.s, (grand.x.e.s) enfant.x.e.s, révolté.x.e.s de tous âges, glandeur.ses, paysan·nes, squatteur·ses, nomades, habitant·es d’ici et d’ailleurs.

Notre camp sera autogéré, coloré et tissera des liens entre celles et ceux qui luttent contre ce système destructeur. On y prévoit des rencontres, des formations, des ateliers d’artivisme, des temps en mixités choisies, des moments déters et autres fêtes subversives. Nous allons marcher, nous allons voler pour informer, prévenir et défendre ce territoire. Que ce soit en parcourant le tracé des voies ferrées ou par d’autres échappées, nos créatures volantes ne resteront pas dociles face à l’Andra.

Coup de main

Le formulaire de pré-inscription est prêt ! Il est anonyme est non engageant, alors à ton clavier !

En attendant n’hésite pas à imprimer et diffuser les affiches, les tracts ou nous demander d’envoyer des imprimés. Si tu as envie de filer un coup de main à l’organisation de l’évènement, avoir des informations en plus ou être tenu.x.e au courant de la suite, tu peux écrire à mobilisation-rayonnante [at] riseup.net (PGP).

On aura besoin d’aide pour organiser le camp notamment pour le montage (du 9 au 15 aout) et le démontage (les jours après le camp). Plus d’informations ici.

À très vite !

Les Rayonnantes